La rivière Hudson aux États-Unis

La rivière d'Hudson, appelé Muh-he-kun-ne-tuk en Mohican, est une rivière qui coule principalement à travers l'État de New York en faisant frontière entre les États de New York et du New Jersey. Elle a été nommée en l'honneur d'Henry Hudson, un navigateur Anglais pour les Pays-Bas, qui l'explora en 1609, bien que le premier Européen à la voir, en 1524, fut l'Italien Giovanni da Verrazano dont l'expédition a été financée par les citoyens de Lyon, en France, en vertu de les auspices du roi François 1er, et pour la colonisation européenne autour de la rivière.

La source officielle de l'Hudson est le lac Tear-of-the-clouds dans les montagnes Adirondack. Le Hudson est rejoint à Albany par la rivière Mohawk et coule vers le sud jusqu'à ce qu'elle atteigne l'océan Atlantique entre l'île de Manhattan et le New Jersey, formant le port de New York, dans la baie de New York qui est un bras de l'océan Atlantique. Le Hudson passe par la ville de New York et est aussi connue sous le nom de la rivière du Nord. Il y a aussi des parties de la rivière Hudson qui forme des criques. Un exemple de ceci est Weehawken Cove, en partie à Hoboken et en partie à Weehawken.

 



La longueur de la rivière Hudson est de 507 kilomètres et ses principaux affluents sont le Hoosic, Mohaw et Wallkill.

Pays traversés : USA et Canada

Principales villes sur ses rives : New-York et Albany.